Les points à vérifier avant de prendre une assurance santé pour son animal de compagnie

Adopter un animal de compagnie implique souvent un important budget en matière d’alimentation, mais surtout de soins. Pour éviter de vous ruiner en frais médicaux pour votre compagnon, pensez à lui souscrire une assurance santé adaptée. Puisque les choix sont nombreux et les garanties à choisir également, découvrez les éléments à considérer pour trouver la mutuelle idéale à votre animal de compagnie.

Pourquoi souscrire une mutuelle pour votre compagnon ?

La prise en charge d’un animal de compagnie nécessite de mettre en place tous les dispositifs pour assurer son bien-être et son confort. Bien souvent, les frais de vétérinaire et d’intervention pour ces animaux coûtent cher, d’où l’intérêt de la mutuelle. La souscription à une assurance pour animal de compagnie offre en effet de nombreux avantages tant pour vos finances que pour la santé de votre compagnon.

Ce type d’assurance couvre en réalité toutes les dépenses relatives à la consultation vétérinaire, la visite et l’hospitalisation. Des dépenses qui peuvent devenir colossales rapidement surtout si votre animal souffre d’une maladie grave. Pour vous épargner ces contraintes, il faudra trouver une mutuelle adaptée à vos besoins et ceux de votre compagnon, mais également au niveau de couverture que vous souhaitez.

Vérifier les conditions requises pour la souscription

Même si l’assurance santé couvre la plupart des animaux domestiques (chien, chat, furet, oiseau…), notez bien qu’elle est souvent soumise à certaines conditions notamment en matière d’âge. Pour les lapins, l’animal devra avoir au moins 3 mois pour bénéficier d’une mutuelle. Pour les chats, l’âge limite est généralement de 5 ans, mais il s’élève à 10 ans pour les chiens. Une fois cet âge minimum dépassé, la demande a peu de chances d’être acceptée. Vous devrez donc vous connaitre ses conditions avant même d’adopter votre compagnon afin de mieux organiser sa couverture.

Les compagnies d’assurance ne couvrent pas par ailleurs toutes les races de chien. Si votre boule de poils figure dans la catégorie de chien dit dangereux (chien d’attaque, de défense et de chasse), tournez-vous vers un assureur spécialisé.

D’autres conditions d’éligibilité sont également à vérifier pour ne pas vous tromper :

. Attestation de vaccination et de bonne santé

. Absence de pathologie : maladie de parvovirose, de typhus…

. Rappel de vaccination (pour certaines races)

Le délai de carence et le plafond imposé

Pour choisir la bonne mutuelle adaptée à vos besoins et votre budget, pensez à tenir compte des délais de carence proposés par l’assureur. Si certains organismes activent la prise en charge de l’animal après 7 jours suite à la souscription, d’autres établissements peuvent proposer un délai plus longtemps.

Ce n’est pas le seul délai à vérifier puisque vous devrez également prêter attention au délai de couverture appliqué selon les situations. Généralement, la prise en charge prend 2 jours suite à un accident, 45 jours en cas de maladie et 6 mois pour une opération. N’hésitez pas à comparer les formules et offres présentées par différents assureurs pour bénéficier de meilleur délai.

En ce qui concerne le plafond de remboursement, il varie d’un contrat à un autre. Pour une formule haut de gamme par exemple, vous bénéficierez d’un remboursement pouvant atteindre plus de 2000 € l’année (avec une franchise de quelques centaines d’euros). Une formule entrée de gamme propose généralement une franchise quasiment nulle et un plafond annuel peu élevé.

Comment faire le deuil de votre animal de compagnie ?
Conseils pour des vacances réussies avec un animal de compagnie