Environnement : Un tiers d’oiseaux en moins dans les campagnes françaises !

Le chardonneret, l’alouette, le pigeon ramier, le coucou et beaucoup d’autres encore, sont tous des oiseaux en voie d’extinction. En effet, si vous faites partie de ceux qui aiment se promener à la campagne et admirer le chant des oiseaux, cela ne sera plus que des souvenirs si aucune mesure ne sera prise.

Des résultats d’études alarmants

Le Muséum d’histoire naturel et le CNRS ont chacun publié une étude sur le suivi de la population des oiseaux dans les campagnes françaises. Les études font état d’une diminution considérable du nombre d’oiseaux. Le CNRS et le Muséum estiment que la situation atteint un niveau proche de la catastrophe écologique, car en 15 ans, un tiers des oiseaux ont disparu. Les oiseaux en voie d’extinction comptent environ 275 espèces. Les alouettes, les perdrix, les tourterelles des bois, perdent 1 à 2 % de leur effectif chaque année. Le chardonneret élégant est classé dans la liste rouge des espèces menacées en France, car 25 % de ses effectifs ont disparu en dix ans.

Les causes de la disparition des oiseaux

Les activités humaines sont les causes principales de ce déclin. L’utilisation massive des pesticides élimine directement et indirectement les oiseaux. Ces produits sont destinés à protéger les plantations des insectes. De nombreuses espèces d’oiseaux se nourrissent essentiellement d’insectes, qui sont de leur côté décimés par les pesticides. En manque de nourriture, cela réduit lentement la population d’oiseaux. On parle d’une élimination directe quand ces derniers se nourrissent des plantes aspergées de pesticides, car les pesticides sont également des poisons.

Le changement climatique est la seconde cause de l’extinction des oiseaux. Certaines espèces ne supportent pas les températures caniculaires et le froid glacial. Ce sont des situations qui accélèrent leur disparition. Fréderic Jiguet, du Muséum d’histoire naturel, explique l’impact du changement climatique sur les coucous : les femelles ont la particularité de pondre leurs œufs dans le nid d’une autre espèce, comme le rouge-gorge. Le changement climatique prolonge le printemps en Europe. Quand les coucous reviennent de la migration, les rouges-gorges ont déjà pondu leurs œufs. Il est donc trop tard pour les coucous femelles de pondre leurs œufs dans les nids des rouges-gorges.

La déstabilisation de l’écosystème

Les oiseaux ne servent pas juste de décor pour le paysage. Ils jouent un rôle majeur dans la biodiversité. Toutes les espèces sont liées entre elles et cohabitent ensemble. Il y a les proies et les prédateurs. Moins d’oiseaux signifie plus d’insectes, ce qui poussera l’homme a utilisé davantage les pesticides sur les plantations, et les pesticides sont néfastes à la santé humaine. Les oiseaux en voie d’extinction, dispersent les graines pour la reforestation et servent d’agent pollinisateur pour les plantes. Les oiseaux sont indispensables pour la survie de notre planète. Des mesures devront être prises pour le maintien de l’écosystème.

Pourquoi les poules sont les amies des jardiniers !
Connaissez-vous la zoothérapie ?