Connaissez-vous la zoothérapie ?

Cette pratique commence à attirer de nombreuses personnes aux États-Unis et certains pays européens. Mais de quoi s’agit-il exactement ? À qui s’adresse la zoothérapie ? Et quels sont les résultats obtenus ? Voici les réponses à toutes ces questions afin que vous puissiez en prendre connaissance.

Zoothérapie : c’est quoi ?

La zoothérapie, le pet therapy ou la thérapie assistée par les animaux est une pratique datant du 18e siècle. Cette thérapie permet d’améliorer le bien-être des personnes en situation de handicap (physique ou mentale), autistes, malades, etc. Même s’il s’agit d’une thérapie, la zoothérapie ne guérit pas les maladies. Elle permet simplement d’accompagner les patients.

L’animal joue un grand rôle en zoothérapie. On utilise souvent le chien ou le chat. Toutefois, d’autres animaux comme les chevaux, les lapins, les singes…, participent également à cette forme de thérapie. Peu importe l’animal choisi, ce dernier doit seulement être en bonne santé, calme et affectueux envers le patient.

À qui s’adresse la zoothérapie ?

Pour faire simple, voici une liste non exhaustive des situations où l’on peut faire appel à la zoothérapie. Primo, la thérapie permet d’atténuer les comportements agressifs des personnes atteintes de maladies mentales. Secundo, elle est aussi efficace pour aider les enfants autistes à gérer leurs sentiments. Également, cette thérapie est une meilleure solution pour les enfants qui souffrent de troubles comportementaux. Toutes les personnes hospitalisées peuvent faire appel à la zoothérapie. Les personnes handicapées, les prisonniers, les malades en phase terminale, etc. peuvent aussi suivre la thérapie. Bref, ce ne sont que des exemples, mais pour faire simple, toutes les personnes qui veulent affronter leurs troubles peuvent faire appel à la zoothérapie.

Les résultats obtenus

Un animal énergique donne de la joie et de la motivation à une personne dépressive. Par contre, pour calmer une personne agressive, il faut opter pour un animal plus doux et calme. Le lapin est un exemple parfait pour ce cas. Les animaux seront les sources de motivation des personnes atteintes de maladies mentales. Le chat est l’animal recommandé aux personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer. En fait, le chat apporte un sentiment de bien-être. Les animaux réduisent aussi l’agressivité des enfants hyperactifs.

Le fait d’être en contact avec un animal permet également d’avoir confiance en soi. Certains professionnels ont pu prouver que la zoothérapie peut faire baisser la pression artérielle. Elle est aussi d’une grande aide dans la régénération des cellules, car le contact avec un animal secrète de l’ocytocine. Bref, voilà les points essentiels à connaitre concernant la zoothérapie.

Pourquoi les poules sont les amies des jardiniers !
Les bergers sont les chiens préférés des Français